Responsabilité sociale

La promotion des droits de l’Homme parmi nos sous-traitants

Notre engagement en faveur des droits de l’Homme et des pratiques équitables en matière d’emploi ne s’arrête pas à notre ligne de propriété. Nous nous attendons à ce que nos sous-traitants et fournisseurs adhèrent à nos normes de fournisseur mondial qui régissent la sécurité, les conditions de travail, les salaires et plus encore.

Notre division RBIS respecte un programme de surveillance rigoureux pour les sous-traitants à qui elle sous-traite souvent la production d’étiquettes de vêtements, d’adhésifs et d’autres produits finis. Grâce à ce programme, nous offrons aux sous-traitants des informations et une formation pour les aider à comprendre et à se conformer à nos normes. Des auditeurs tiers visitent ensuite les installations sous-traitantes en notre nom. Ils inspectent les conditions de vie dans les dortoirs des employés, les salaires et les heures de travail, l’assurance des employés, la sécurité incendie et autres. Nous suspendons rapidement les affaires avec les fournisseurs jugés non conformes à certains critères, tels que le travail des enfants et la sécurité incendie. Lorsque les fournisseurs sont jugés non conformes dans des points moins critiques, nous travaillons avec eux pour les aider à se conformer. Nous croyons que la collaboration avec des partenaires clés sur l’amélioration de leur respect est le moyen le plus efficace pour créer des changements dans notre industrie.

Depuis 2014, RBIS a vérifié 196 de ses sous-traitants, qui représentent 95 % des dépenses de sous-traitance de RBIS.

En 2016, RBIS a effectué une évaluation de référence de son programme de conformité sociale, la comparant à celles d’entreprises pairs. L’analyse a révélé que le programme RBIS est en position de leader dans son industrie en termes de profondeur et de fréquence des audits. 

Notre département LGM a introduit son propre programme de surveillance des principaux fournisseurs en 2016, basé sur une plate-forme développée par le consultant externe EcoVadis. L’approche classe les fournisseurs en fonction de leurs réponses à un questionnaire en ligne portant sur un éventail de questions sur le travail et les droits de l’Homme, conformément à nos normes de fournisseur mondial. Notre politique est d’intervenir auprès de fournisseurs qui présentent un risque élevé et de les aider à s’améliorer. Si des améliorations ne sont pas apportées dans le délai indiqué, notre politique est de mettre fin à notre relation avec l’entreprise. (LGM utilise également EcoVadis pour évaluer les performances environnementales des fournisseurs ; voir « Évaluer les performances environnementales de nos fournisseurs » ici). En 2016, nous avons présenté EcoVadis à nos 100 principaux fournisseurs, représentant 80 % des dépenses d’approvisionnement du département LGM. Nous allons demander des informations à nos prochains 100 fournisseurs d’ici la fin de 2017, couvrant au total 95 % de nos dépenses d’approvisionnement.